Choix de l’appareil

CHOIX DE L’APPAREILLAGE ORTHODONTIQUE

Ce choix se fera, après avoir établi un diagnostic (en fonction de l’examen clinique, des moulages, radiographies diverses, photographies et autres éléments nécessaires) qui ont amené à un plan de traitement.

POUR L’ENFANT ENTRE 5 ET 10 ANS :

On préfère utiliser un appareillage amovible.
Ces appareillages ont des objectifs limités, ils sont temporaires, et ont l’avantage de permettre un contrôle facile de l’hygiène. Ils sont réalisés à partir d’empreintes.

C’est aussi le système idéal pour les  » suceurs  » de pouce car ils jouent en plus le rôle de transfert d’affection.

Il existe une grande variété de ce type d’appareillage suivant les besoins de l’enfant. (gain de place, rééducation de la position mandibulaire, augmentation de la largeur du maxillaire etc…)

Il est important de noter que l’enfant doit avoir une certaine maturité pour  » accepter  » l’appareillage orthodontique, comprendre son intérêt de le porter sérieusement, vivre en l’intégrant complètement à sa vie, et bien sûr, l’entretenir afin qu’il soit dans de bonnes conditions pour remplir sa fonction.

 


ENFANTS ET ADOLESCENTS DE 10 ANS à 17 ANS

image009

Pour des patients plus âgés, on préférera utiliser un système attaches, lequel est plus précis car chaque attache collée sur chaque dent, contrôle la dent dans les 3 sens de l’espace.Par contre, l’hygiène demandera plus de temps et de précision, qu’il faudra prendre dès le début du traitement, afin d’obtenir de bons résultats.Ces attaches peuvent être en acier ou en céramiques (transparentes)

Pour certains petits mouvements de très faibles amplitudes, on pourra utiliser des gouttières transparentes amovibles.

 

 


JEUNES ADULTES ET ADULTES DE 17 à 77 ANS…

Ces traitements sont de plus en plus courants, de nombreuses corrections sont réalisables après avoir fait, comme pour les enfants, un dossier clinique complet en tenant compte bien sûr que la croissance est terminée ou pratiquement terminée.

On peut utiliser comme pour les adolescents, des attaches en acier, en céramique ou des gouttières transparentes dans les petites corrections.

Mais le plus demandé actuellement, ce sont les multi-attaches en technique linguale, c’est à dire complètement invisibles car collées sur les faces internes des dents.

Il faut savoir que les résultats obtenus seront identiques quelque soit le type d’attache collée (acier, céramique, ou attache linguale)